Investir dans l'Art

Accompagné d’une équipe confirmée, notre activité consiste à constituer, optimiser et transmettre le patrimoine artistique de nos clients particuliers et professionnels, en inscrivant cette démarche dans une gestion de patrimoine globale. Notre accompagnement va de l’audit patrimonial artistique (estimation, authentification…) jusqu’au conseil à l’acquisition et l’organisation de la vente en passant par l’optimisation fiscale ou successorale.

 

Les œuvres d’art constituent une classe d’actifs à part entière, bénéficient d’une fiscalité très favorable et demeurent un placement financier pertinent dans une démarche de diversification patrimoniale. 

En cas de revente le contribuable dispose d’un régime fiscal extrêmement souple. Ce dernier a le choix entre le régime général, un prélèvement de 34,5 % de la plus-value réalisée accompagné d’une exonération de 5 % par an après la seconde année de détention et la taxe forfaitaire à hauteur de 6,5 % du montant total de la vente. De plus, les œuvres d’art ne sont pas assujetties à l’ISF et le montant total de leur acquisition sort intégralement de l’impôt.
Il est important également de noter qu’à la différence des marchés financiers ou immobiliers, les variations macroéconomiques n’affectent que très peu le marché de l’art qui est décorellé des actifs traditionnels. A ce titre, les œuvres d’art demeurent une niche fiscale exceptionnelle et un excellent moyen de diversifier son patrimoine. 

 

L’intérêt d’un placement en art se mesure à l’aune de trois critères : la liquidité, la sécurité, et la performance. La liquidité est l’outil de mesure nous permettant d’évaluer la rapidité de revente de la pièce ; la sécurité sera envisagée par la qualité de l’œuvre et l’importance de l’artiste ; et la performance sera déterminée quant à elle par la plus-value dégagée lors de la revente de l’œuvre. Un investisseur qui souhaiterait intervenir sereinement sur ce marché minimisera son risque en évitant d’agir en spéculateur et cherchera à battre le marché à l’achat c‘est-à-dire en achetant des œuvres en deçà de leur valeur de transaction habituelle sur le marché de l’art. L’idéal pour un investisseur serait d’acquérir des œuvres sous-valorisées d’artistes dont la cote est à la hausse.

Le conseil est au cœur des valeurs de Capitalia, spécialiste en investissement dans l’art.  En effet notre équipe est formée de conseillers en Art et d’experts fiscalistes.

L’idée étant de se constituer un patrimoine à fort potentiel, une certaine stratégie est à choisir et à adapter dans l’objectif de faire évoluer son patrimoine.

Il faut savoir qu’un patrimoine artistique vit, a une mémoire et tend à évoluer sur plusieurs générations. Nous pouvons distinguer différents types de patrimoine. Les deux plus courants sont :

  • Un patrimoine d’oeuvres d’art qui valorise des œuvres historiques, une sûreté d’achat.
  • Un patrimoine d’art qui prend des risques en misant sur la jeune création ou des artistes avec une cote prometteuse.

 

Lorsque l’on parle d’investissement dans l’art, il n’est pas forcément question de « rentabilité » mais plutôt de plus-value sur court, moyen ou long terme selon les envies du collectionneur et de son conseiller à faire fructifier son patrimoine.

 

Par ailleurs, le marché de l’art, par sa complexité et sa multitude de parties prenantes, est un secteur qui peut impressionner ou déstabiliser des collectionneurs néophytes. Le conseiller artistique doit régulièrement accompagner et informer ces derniers, notamment en rendant ce marché plus accessible : expliquer le fonctionnement au niveau international, la transparence des informations, les effets de spéculation à éviter, les tendances, les projets des artistes etc.

 

Aussi, la notion de plaisir est centrale. Collectionner est aussi une passion, l’investissement devient ainsi un plaisir d’acquisition qui dépasse la valeur pécuniaire.   



Autres Objectifs

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *