International et expatriation

Bientôt 2 millions de français vivront à l’étranger (+ 2% chaque année). Environ 50% de ces expatriés vivent en Europe, 20% aux USA, 14% en Afrique du Nord et Moyen Orient, 8% en Asie Océanie, 8% en Afrique et Océan.

Capitalia Groupe vous accompagne à chaque étape, tout au long de votre expatriation, de vos préparatifs à votre retour. La durée moyenne des missions à l’étranger est de 3 à 6 ans, il est donc nécessaire que vous maitrisiez le statut fiscal qui vous sera appliqué ainsi que les placements à privilégier, sans oublier de préparer votre retour en France.

Dans ce cadre une stratégie patrimoniale spécifique et adaptée doit être mise en place.

Avant votre départ nous ferons le point sur vos formalités fiscales et administratives.

Vos placements devront également tenir compte de votre expatriation à venir : vos placements bancaires devront être en phase avec la réglementation (en clôturant vos LDD, livret jeune… pour privilégier par exemple l’assurance vie française et luxembourgeoise.

Concernant vos investissements durant la phase d’expatriation, différents leviers sont à prendre en compte. En fonction de vos objectifs, l’investissement locatif en LMNP (location meublée non professionnelle) et SCPI (société civile de placement immobilier) sont particulièrement intéressants. Nous sélectionnons pour vous les meilleurs opportunités immobilières grâce à notre réseau de promoteurs, banques, assureurs et agences immobilières. Nos partenaires bancaires dédiés à l’expatriation proposent les financements adéquats.

Capitalia vous accompagne également pour optimiser la protection et la transmission de votre patrimoine à votre famille. Nous vous aidons à prendre les bonnes décisions et assurons la gestion de votre patrimoine financier et immobilier.

Pour les résidents comme pour les expatriés, la retraite est la préoccupation première des français. Les règles de calculs et les conditions d’éligibilité évoluent constamment. Vous devez comprendre et maîtriser l’impact de séjours à l’étranger sur votre retraite. Par exemple si vous n’obtenez pas le statut de travailleur détaché, vous devrez choisir le statut de travailleur expatrié. Vous ne cotiserez plus aux régimes obligatoires français, mais uniquement au régime local, et très souvent, en cotisant à la fois en France et à l’étranger, vos trimestres correspondants ne seront pris en compte qu’une seule fois pour le calcul des droits à la retraite. Des règles spécifiques s’appliquent également aux travailleurs non-salariés et aux parents au foyer. Nous étudions et apprécions ensemble les solutions retraite adaptées et la pertinence des rachats de trimestre permis tant aux salariés qu’aux travailleurs indépendants.

Nos applications de visioconférence et la signature électronique nous permettent d’être réactif et disponible pour vous suivre dans vos déplacements.

Autres Objectifs